L’attractivité des marchés publics au Québec ne se dément pas!

Important

Trois-Rivières, le 28 avril 2021 – Au cours des trois dernières années, 84 % des marchés publics saisonniers au Québec ont enregistré une hausse d’achalandage. Cette croissance confirme l’attachement des Québécois à leur marché public local.

Ce constat a pu être établi à la suite de l’enquête, réalisée par l’équipe Tourisme, Culture et Loisirs de Raymond Chabot Grant Thornton (RCGT), auprès des membres de l’Association des marchés publics du Québec (AMPQ). Voici quelques faits saillants de cette enquête.

Faits saillants de 2020

  • 42 % des marchés publics saisonniers ont connu une forte croissance, 42 % une légère croissance et 16 % une croissance stable, au cours des trois dernières années.
  • Le nombre de visiteurs moyen par marché public saisonnier (généralement de la mi-juin à la mi-octobre) a dépassé les 16 000 visiteurs.
  • Le panier moyen d’achats fut estimé à 44.83 $ par consommateur/visite.
  • Le revenu moyen par kiosque enregistré s’élève à 18 300 $ (803 $/jour).
  • 64 % de la clientèle a parcouru moins de 10 km pour se rendre à leur marché.
  • Les marchands présents sont majoritairement des producteurs (48 %) et des transformateurs (29 %). Les distributeurs/revendeurs ne représentent que 8 % et les artisans non alimentaires ou autres 15 %.
  • Le taux moyen d’occupation des marchés publics est de 86 %.
  • 67% des marchés publics prévoient investir en moyenne 21 300 $ pour les trois prochaines années.
  • Les facteurs de succès d’un marché public sont : la variété des produits offerts, le contact direct entre les marchands et la clientèle, la qualité des produits et l’ambiance.
  • Les enjeux prioritaires sont : la promotion, le recrutement des marchands et la variété des produits.
  • Les priorités d’investissement sont : l’augmentation de l’offre de produits, la promotion et la diversification de l’offre.

« L’attachement des Québécois à leur marché local ne cesse de se confirmer et la pandémie n’a pas affaibli ce dernier. Ces places publiques nourricières, souhaitées par les communautés, sont aussi des lieux de rencontres privilégiées avec les producteurs et les transformateurs, ainsi qu’avec les gens de sa propre communauté. La vitalité des marchés publics est le témoin grandissant d’un mode de consommation de proximité à tous les niveaux. » a déclaré le directeur général de l’Association des marchés publics, Jean-Nick Trudel.

« Les marchés publics sont devenus des acteurs importants pour dynamiser les milieux de vie qui ont à cœur de propulser le mouvement d’achat local. L’effervescence entourant ces derniers témoigne aussi du désir des communautés de se réapproprier leur espace public et de les voir s’animer. » affirme Denis Brisebois, vice-président de pratique Conseil en management (Tourisme-Loisirs-Culture) chez RCGT.

À propos de l’Association des marchés publics du Québec

L’AMPQ a pour mission d’accompagner et de soutenir l’émergence, le développement et la promotion du réseau des marchés publics québécois au profit des communautés locales et des producteurs et artisans de l’agroalimentaire québécois. L’Association compte plus de 135 marchés publics membres à travers le Québec. Pour trouver les coordonnées d’un marché public : www.ampq.ca/

À propos de l’équipe Tourisme, culture et loisirs de Raymond Chabot Grant Thornton

L’équipe Tourisme-Loisirs-Culture de Raymond Chabot Grant Thornton a plus de trente ans d’expérience en planification et en développement, et met à la disposition des entreprises et des organisations une approche innovante et une expertise éprouvée et reconnue par tous. La solide réputation de notre équipe s’est bâtie sur sa capacité à développer des recommandations concrètes, tant auprès des exploitants que des bailleurs de fonds, et sur l’absence de « poudre aux yeux » dans les démarches proposées et les résultats attendus. L’équipe Tourisme-Loisirs-Culture est basée à Québec, Montréal et Saguenay, et a des bureaux à travers le Québec.

Source :

Association des marchés publics du Québec